Salle des marchés des commerçants

salle des marchés des commerçants

En regroupant ces équipes sur un salle des marchés des commerçants site, les banques souhaitent faciliter: une diffusion plus efficace des informations de marché, salle des marchés des commerçants une plus grande réactivité des commerçants; confrontation d'idées sur les tendances et opportunités du marché; coordination de bureau avec les clients.

Le contexte Les salles de marché sont apparues entre les États-Unis bulge bracket courtiers, tels que Morgan Stanleyà partir deavec la création du NASDAQce qui nécessite salle des marchés des commerçants équité bureau de négociation sur leurs locaux, et la croissance du marché secondaire de la dette fédérale des produits, ce qui nécessite un bureau de négociation d' obligations.

L'expansion des salles de marché en Europeentre eta été par la suite favorisée par deux réformes de l'organisation des marchés financiers, menées à peu près simultanément au Royaume-Uni et en France. Au Royaume-Uni, le Big Bang à la Bourse de Londressupprimé la distinction entre les agents de change et agioteurset incité des États - Unis les banques d'investissementjusque - là privés de l' accès à la Bourse de Londres, de mettre en place une salle de marché dans la ville de Londres.

En France, la déréglementation des marchés de capitaux, réalisée par Pierre Bérégovoyministre de l'Économie et des Finances, entre eta conduit à la création d'instruments monétaires, d'un marché à terme sur taux d'intérêtMATIFd'un marché d'options sur actionsMONEPla rationalisation de la gestion de la dette souveraineavec des émissions obligataires aux enchères multiples et la création d'un statut de primary dealer.

Chaque segment de marché émergent a soulevé le besoin de nouvelles positions de trader dédiées dans la salle des marchés. Les courtiers et les banques d'investissement ont d'abord installé leurs salles de marché, puis de grandes sociétés de gestion d'actifs les ont suivies. Le type d'entreprise détermine les particularités de l'organisation et de l' environnement logiciel à l'intérieur de la salle des marchés. La salle typique d'une banque d'investissement fait une distinction entre: les commerçantsdont le rôle est d'offrir les meilleurs prix possibles aux ventesen anticipant les tendances du marché.

Après avoir conclu un accord avec une vente, le professionnel organise une opération inversée soit avec un autre opérateur appartenant à une salle des marchés des commerçants entité du même établissement, soit avec une contrepartie extérieure; teneurs de marchéagissant comme des grossistes. Les transactions négociées par les teneurs de marché portent généralement des conditions standard.

Les commerciaux concluent des accords adaptés aux besoins de leurs clients professionnels, c'est-à-dire que leurs conditions sont souvent spécifiques.

En se concentrant sur leur relation client, ils peuvent traiter l'ensemble des types d'actifs. Bureau De nombreuses grandes institutions ont regroupé leurs guichets cash et dérivés, tandis que d'autres, comme UBS ou Deutsche Bankpar création de robots de trading en, en privilégiant la relation client, structurent leur salle des marchés par segment de clientèle, autour de bureaux de vente.

Certaines grandes salles de marché accueillent des commerçants offshoreagissant pour le compte d'une autre entité de la même institution, située dans un autre fuseau horaire. Une pièce à Paris peut avoir des commerçants payés par la filiale de New Yorket dont les heures de travail sont par conséquent décalées. Certaines institutions, notamment celles qui ont investi dans une équipe de développement rapide RADchoisissent de mélanger les profils à l'intérieur de la salle des marchés, où se côtoient traders, ingénieurs financiers et développeurs de logiciels dédiés au front-office.

Ces derniers rapportent donc à un responsable du trading plutôt qu'à un responsable de l'informatique. Plus récemment, un profil de compliance officer est également apparu; il s'assure du respect de la loi, notamment celle relative à l'utilisation du marché et du code de conduite.

Le middle office et le back office ne sont généralement pas situés dans la salle des marchés. L'organisation est un peu plus simple avec les sociétés de gestion d'actifs: les gestionnaires d'actifs sont responsables des portefeuilles ou des fonds; les "commerçants" sont en contact avec des "courtiers", c'est-à-dire avec les "ventes" des banques d'investissement susmentionnées; cependant, ce profil est absent des sociétés de gestion d'actifs qui ont choisi d' externaliser leur bureau de négociation.

Siège nord-américain d'UBS: la salle des marchés est sous le toit incliné Le développement des activités de négoce, au cours des années 80 et 90, a nécessité des salles de marché toujours plus grandes, spécifiquement adaptées au câblage informatique et téléphonique.

Certaines institutions ont donc déplacé leur salle des marchés de leurs locaux du centre-ville, de la City à Canary Wharfdu centre de Paris à Concept doption et essence économique Défenseet de Wall Street vers Times Square ou la banlieue résidentielle de New York dans le Connecticut ; UBS Warburg, par exemple, a construit une salle de marché à Stamford, Connecticut enpuis l'a agrandie enà la plus grande du monde, avec environ pieds carrés m 2 de surface au sol, permettant l'installation de quelque postes de travail.

Navigation

JP Morgan prévoit de construire un bâtiment, à proximité du site du World Trade Centeroù les six étages de salle des marchés des commerçants carrés m 2 dédiés aux salles de marché seront en porte- à- fauxla surface au sol disponible étant de seulement pieds carrés m2. Infrastructure Les jeunes années Le téléphone et le téléimprimeur ont été les premiers outils principaux du courtier.

Le téléimprimeur, ou Teletype, a obtenu des devis financiers et les a imprimés sur un téléscripteur. Les actions américaines étaient identifiées par un symbole boursier composé d'une à trois lettres, suivies du dernier cours, le plus bas et le plus élevé, ainsi que du volume de la journée.

Télétype Dèsla société Trans-Lux installe le NYSE avec un système de projection d'un ticker tape transparent sur un grand écran. Ce système a ensuite été adopté par la plupart des courtiers affiliés au NYSE jusqu'aux années Enune solution appelée Teleregister est arrivée sur le marché; cette carte électromécanique existait en deux versions, du top 50 ou du top des titres cotés au NYSE; mais il fallait s'intéresser à ces actions, et pas aux autres Au cours des annéesle poste de travail du commerçant était remarquable par la surpopulation des téléphones.

Le trader a jonglé avec les combinés pour discuter avec plusieurs courtiers simultanément. La calculatrice électromécanique puis électronique lui a permis d'effectuer des calculs de base. Dans les annéessi l'émergence du PABX a cédé la place à une certaine simplification de l'équipement de téléphonie, le développement de solutions d'affichage alternatives conduit cependant à une multiplication du nombre de moniteurs vidéo sur leurs bureaux, des matériels spécifiques et spécifiques.

Les principaux acteurs du marché des données financières étaient; TelerateReutersBloomberg avec son terminal BloombergKnight Ridder notamment avec son offre ViewtronQuotron et Bridgeplus ou moins spécialisés sur les segments du marché monétaire, des changes, des valeurs mobilières, respectivement, pour les trois premiers d'entre eux. L'avènement des feuilles de calcul Dès le début des années 80, les salles de marché se multiplient et profitent de la diffusion de la micro-informatique.

Pour PC, il y a eu Lotusil a été rapidement remplacé par Excelpour les postes de travail et les terminaux. Le long des moniteurs vidéo, il fallait trouver de l'espace libre sur les bureaux pour installer un écran d' ordinateur.

Si les alternatives logicielles se sont multipliées au cours de cette décennie, la salle des marchés souffrait d'un manque d' interopérabilité et d'intégration. La révolution numérique Les applications d'affichage vidéo n'étaient pas seulement emballées dans des boîtes encombrantes, leur mode d'affichage basé sur la récupération n'était salle des marchés des commerçants adapté aux marchés qui gagnaient beaucoup de liquidités et nécessitaient désormais des décisions en quelques secondes.

Les traders s'attendaient à ce que les données de marché les atteignent en temps réel, sans aucune intervention de leur part avec le clavier ou la souris, et alimentent de manière transparente leurs outils d'aide à la décision et de gestion de position.

Commerçants du marché

La révolution numérique, qui a débuté à la fin des années 80, a été le catalyseur qui a contribué à répondre à ces attentes.

Elle trouve son expression, à l'intérieur de la salle des marchés, dans la mise en place d'un système d'affichage de données numériques, sorte de réseau local. Les flux entrants ont convergé à partir de différents fournisseurs de données, et ces données syndiquées ont été distribuées sur les bureaux des traders.

On appelle un gestionnaire de flux le serveur qui acquiert les données de l'intégrateur et les transmet au système de distribution local. Cette infrastructure est une condition préalable à l'installation ultérieure, sur chaque poste de travail, du logiciel qui acquiert, affiche et analyse graphiquement ces données. Deux familles de progiciels appartenaient à cette nouvelle génération d'outils, l'une dédiée aux plates-formes Windows-NT, l'autre aux plates-formes Unix et VMS.

Commerces et marchés

L'analyse technique montre graphiquement le comportement d'un actif donné sur une période longue ou courte, afin d'aider à anticiper l'évolution future du prix. Cependant, Bloomberg et d'autres fournisseurs, principalement nationaux, ont évité ce mouvement, préférant s'en tenir à un modèle de bureau de serviceoù chaque moniteur de bureau affiche uniquement les données stockées et traitées dans les locaux du fournisseur.

L'approche de ces fournisseurs a été d'enrichir suffisamment leur base de données et leurs fonctionnalités pour que la question de l'ouverture de leur flux de données à n'importe quel tableur ou système tiers devienne inutile.

Cette décennie a également vu l'irruption de la télévision dans les salles de marché. Les conférences de presse des présidents des banques centrales sont désormais des événements très attendus, où le ton et les gestes sont décryptés. Internet et bande passante Le développement d' Internet a provoqué la baisse du coût de l'information, notamment financière.

Nouvelle halle, l'information aux commerçants du marché

Cela a porté un coup dur aux intégrateurs qui, comme Reuters, avaient beaucoup investi les années précédentes pour fournir des données en masse et en temps réel aux marchés, mais ont désormais enregistré une vague de résiliations de leurs abonnements de données ainsi que des ventes en baisse de leurs distribution de données et affichage des licences de logiciels.

De plus, les investisseurs des câblo-opérateurs conduisent à une énorme croissance de la capacité de transport d'informations dans le monde.

Les institutions disposant de plusieurs salles de marché dans le monde ont profité de cette bande passante pour relier leurs sites étrangers à leur siège dans un modèle en étoile. L'émergence de technologies comme Citrix a soutenu cette évolution, puisqu'elles permettent aux utilisateurs distants de se connecter à un bureau virtuel d'où ils accèdent ensuite aux applications du siège avec un niveau de confort similaire à celui d'un utilisateur local.

Alors qu'une banque d'investissement devait auparavant déployer un logiciel dans chaque salle de marché, elle peut désormais limiter un tel investissement à un seul site.

salle des marchés des commerçants gagner de largent vk

Et comme l'architecture informatique est simplifiée et centralisée, elle peut également être externalisée. En effet, depuis quelques années, les principaux fournisseurs de technologies actifs sur le marché des salles de marché développent des services d' hébergement.

Matériel logiciel Depuis la fin des années 80, les feuilles de calcul prolifèrent rapidement sur les postes de travail des traders tandis que le responsable de la salle des marchés doit encore s'appuyer sur des positions consolidées qui manquent à la fois de temps réel et de précision. Mais les institutions ont d'autres exigences qui dépendent de leur activité, qu'il s'agisse de commerce ou d'investissement.

salle des marchés des commerçants gains rapides de cours vidéo

Gestion des risques Au sein de la banque d'investissement, le pôle salle des marchés des commerçants souhaite mettre en place des synergies entre desks, telles que: couverture du risque de change lié aux swaps de change ou aux positions à terme; financement par le desk monétaire des positions laissées ouvertes en salle des marchés des commerçants de journée; couverture stratégie doptions binaires pour positions obligataires par des contrats à terme sur taux d'intérêt ou des contrats d'options.

De tels processus nécessitent une mutualisation des données. Bien qu'Infinity soit mort, enavec le rêve de la boîte à outils censée modéliser toute innovation qu'un ingénieur financier aurait pu concevoir, les autres systèmes sont toujours bien vivants dans les salles de marché. Nés à la même période, ils partagent de nombreuses fonctionnalités techniques, comme une architecture à salle des marchés des commerçants niveauxdont le back-end fonctionne sur une plateforme Unix, une base de données relationnelle sur Sybase ou Oracleet une interface utilisateur graphique écrite en anglais, depuis leur les clients sont partout dans le monde.

Ces fonctions seront plus tard ancrées dans les réglementations nationales, qui tendent à insister sur une informatique adéquate: en France, elles sont définies en dans une instruction de la Commission bancaire relative au contrôle interne.

Trading électronique Le téléphone, utilisé sur les marchés de gré à gré OTCest sujet aux malentendus. Si les deux parties ne se comprennent pas clairement sur les conditions commerciales, il peut être trop tard pour modifier la transaction une fois que la confirmation reçue révèle une anomalie.

Les premiers marchés à découvrir le trading électronique sont les marchés des changes.

  • Marchés et commerces | Montigny lès Cormeilles
  • Marché, Commerces

Reuters crée son Reuter Monitor Dealing Service en Les contreparties se rencontrent par le biais de l'écran et conviennent d'une transaction en mode vidéotexoù les données sont peu structurées. Son produit de nouvelle génération, une plateforme de trading électronique appelée Dealingportée sur Windows, est lancé en Tout comme EBSqui lui fait concurrence de plein fouet depuisil gère principalement les transactions au comptant.

Plusieurs produits apparaissent dans le monde du trading électronique, notamment Bloomberg TerminalBrokerTecTradeWeb et Reuters Xtra pour les titres et les devises. Alors que Telematico MTSd'origine italienne, salle des marchés des commerçants sa place, dans les salles de marché européennes pour le négoce de la dette souveraine. Plus récemment, d'autres produits spécialisés sont arrivés sur le marché, tels que Swapswirepour négocier des swaps de taux d'intérêt, ou SecFinex et EquiLend, pour placer des prêts ou des emprunts sur titres l'emprunteur paie les frais de souscription au service.

Marchés et commerces

Cependant, ces systèmes manquent généralement de liquidités. Contrairement à une prédiction souvent répétée, le trading électronique n'a pas tué le courtage traditionnel entre concessionnaires. En outre, les traders préfèrent mélanger les deux modes: écran pour la découverte des prix et voix pour organiser des transactions importantes.

Gestion des commandes et acheminement Pour les produits des marchés organisés, les processus sont différents: les commandes des clients doivent être collectées et centralisées; une partie d'entre eux peut être détournée pour l'appariement interne, par le biais de systèmes d'échange dits alternatifs ATS ; les ordres de grande taille, ou sur des actions à faible liquidité ou cotés sur une bourse étrangère, et les ordres de clients entreprises, dont le contact commercial est situé dans la salle des marchés, sont de préférence acheminés soit vers des courtiers, soit vers des installations de négociation multilatérales MTF ; le reste va directement à la bourse locale, où l'institution est connectée électroniquement.

  • Commerçants du marché - Commune de Louvigny
  • Marchés et commerces | lenewresto.fr

Les commandes sont ensuite exécutées, partiellement ou totalement, puis affectées aux comptes clients respectifs. Le nombre croissant de produits cotés et de plates-formes de négociation a rendu nécessaire la gestion de ce carnet d'ordres avec un logiciel adéquat. Les bourses et marchés à terme proposent leur propre système frontal pour capturer et transmettre les ordres, ou éventuellement une interface de programmation, pour permettre aux institutions membres de connecter leur système de gestion des ordres qu'elles ont développé en interne.

Mais les éditeurs de logiciels vendent bientôt des packages qui prennent en charge les différents protocoles de communication vers ces marchés; La société Fidessa, basée au Royaume-Uni, est très présente parmi les membres de la LSE ; Sungard Global Trading et le logiciel suédois Orc sont ses plus grands concurrents.

Trading de programme Dans le trading de programmesles ordres sont générés par un logiciel au lieu d'être passés par un commerçant prenant une décision. Plus récemment, on parle plutôt de trading algorithmique. Elle s'applique uniquement aux marchés organisés, où les transactions ne dépendent pas d'une négociation avec une contrepartie donnée. Une utilisation typique du trading de programme est de générer des ordres d'achat ou de vente sur une action donnée dès que son prix atteint un seuil donné, à la hausse ou à la baisse.

Une vague d'ordres de vente stop a été largement incriminée, lors des crises financières decomme la principale cause de l'accélération de la baisse des prix.

Les commerçants passent du franc l'€uro en 1999 - Archive INA

Cependant, le trading de programmes n'a cessé de se développer, depuis, notamment avec le boom des ETFles fonds communs de placement imitant un indice boursier, et avec la croissance de la gestion d'actifs structurée; un ETF répliquant l' indice FTSEpar exemple, envoie chaque jour des multiples de ordres d'achat, ou d'autant d'ordres de vente, selon que le fonds enregistre un flux net de souscriptions entrantes ou sortantes. Une telle combinaison d'ordres est également appelée panier.

salle des marchés des commerçants définition des options binaires

De plus, chaque fois que le poids d'une action constitutive de l'indice change, par exemple suite à une augmentation de capitalpar l'émetteur, de nouveaux ordres de panier doivent être générés afin que la nouvelle distribution du portefeuille reflète toujours celle de l'indice.

Si un programme peut générer plus rapidement qu'un seul trader une énorme quantité d'ordres, il nécessite également un suivi par un ingénieur salle des marchés des commerçants adapte son programme à la fois à l'évolution du marché et, désormais, aux exigences du régulateur bancaire qui vérifie qu'il n'implique aucune manipulation de marché.

Certaines salles de marché peuvent désormais compter autant d'ingénieurs financiers que de traders. La diffusion des variantes de trading de programmes, dont beaucoup appliquent des techniques similaires, conduit leurs concepteurs à rechercher un avantage concurrentiel en investissant dans du matériel qui ajoute de la capacité de calcul ou en adaptant leur code logiciel au multi-threadingafin de s'assurer que leurs commandes parviennent au central.

Le succès d'un algorithme mesure donc jusqu'à quelques millisecondes. Ce type de trading de programme, également appelé trading haute fréquenceentre cependant en conflit avec le principe d'équité entre investisseurs, et certains régulateurs envisagent de l'interdire. Gestion de portefeuille Avec le retour des exécutions d'ordres, le gestionnaire du fonds commun de placement ainsi que le trader de la banque d'investissement doivent mettre à jour leurs positions.

Cependant, le gérant n'a pas besoin de réévaluer la sienne en temps réel: contrairement au trader dont l'horizon temporel est le jour, le gérant de portefeuille a une perspective de moyen à long terme. Pourtant, le gérant doit vérifier que tout ce qu'il vend est disponible sur son compte dépositaire; il a également besoin d'une fonctionnalité d'analyse comparative, grâce à laquelle il peut suivre la performance de son portefeuille avec celle de son indice de référence ; s'il diverge de trop, il lui faudrait un mécanisme pour le rééquilibrer en générant automatiquement un certain nombre d'achats et de ventes afin que la distribution du portefeuille revienne à celle de l'indice de référence.

Relations avec le back-office Dans la plupart des pays, la réglementation bancaire impose un principe d'indépendance entre le front-office et le back-office: salle des marchés des commerçants transaction réalisée par la salle des marchés doit bitcoin localbitcoins validée par le back-office pour être ensuite confirmée à la contrepartie, pour être réglée et comptabilisée pour.

Plus sur le sujet